• T+
  • T-
Publié le 25/07/2019

Évolution du dispositif ACTION ENFANCE en Indre-et-Loire

test

Suite à un appel à projets lancé par le Conseil départemental, le dispositif ACTION ENFANCE en Touraine va évoluer dès cet été.

À partir du mois d’août, les trois établissements vont intégrer différents modes d’accueil, qui permettront de diversifier l’offre faite par la Fondation aux enfants et aux jeunes qui lui sont confiés tout en inscrivant cet accueil au cœur du projet de la Fondation : permettre à des frères et sœurs de grandir ensemble, de compter pour quelqu’un et compter sur quelqu’un. Ces évolutions vont dans le sens d’une logique de parcours, qui permet de s’adapter au mieux aux besoins de chaque enfant et jeune au sein d’un même établissement, sans créer de rupture dans leur accompagnement.


Le Village d’Enfants de Pocé va intégrer deux nouveaux modes d’accueil :

  • Un dispositif d’accueil en placement éducatif à domicile (PEAD) pour 20 à 40 enfants.
    Les enfants accueillis en PEAD sont confiés par le Juge des Enfants à l’Aide Sociale à l’Enfance dans le cadre d’une mesure de placement. Toutefois, ils vivent au domicile de leurs parents, où ils sont accompagnés de façon intensive par une équipe d’éducateurs familiaux. En cas de besoin, l’équipe peut proposer ou imposer un accueil dans une maison au sein du Village d’Enfants, sans attendre une nouvelle décision du Juge ou des équipes de l’Aide Sociale à l’Enfance (qui seront bien entendu toutefois informés).
     
  • Un dispositif d’accueil pour adolescents en situations complexes.
    5 jeunes de 12 à 18 ans, essentiellement en rupture de parcours (scolaire, de placement…) seront accueillis dans une maison, située à proximité immédiate du Village d’Enfants mais pas au sein de ce dernier. L’accueil proposé y sera temporaire - 6 mois renouvelables – et aura vocation à proposer un temps pour se poser, se remobiliser et redéfinir un projet de vie plus stable.

L’accueil en Village d’Enfants est maintenu pour une capacité de 36 places, soit 6 maisons.


Le Village d’Enfants d’Amboise va lui aussi intégrer deux nouveaux modes d’accueil :

  • Un dispositif d’accueil pour adolescents en situation complexes, pour 5 places, sur le même modèle qu’à Pocé.
     
  • Un accueil adolescents en semi-autonomie (12 places) et autonomie (6 places).
    Le dispositif de semi-autonomie aura une capacité d’accueil de 12 jeunes, en appartements partagés. Dans l’un des appartements, l’équipe éducative se relaiera selon le même principe que dans une maison en Village. Ces appartements seront situés à l’entrée du Village d’Enfants d’Amboise, dans un espace distinct et bien délimité. Les jeunes accueillis en autonomie logeront dans des appartements en ville, et seront accompagnés par les éducateurs en charge également de la semi-autonomie

Enfin, comme à Pocé, l’accueil en Village d’Enfants est maintenu pour une capacité de 36 places, soit 6 maisons.


Le Foyer du RJT sous sa forme actuelle cessera son activité le 31 juillet.

L’établissement se déplacera au sens administratif du terme et ouvrira à Chinon, sous la forme d’un Village d’Enfants et d’Adolescents, intégrant lui aussi différents modes d’accueil :

  • Un Village d’Enfants d’une capacité de 30 places
     
  • Un accueil adolescents d’une capacité 7 de places en semi-autonomie et 6 places en autonomie
     
  • Un accueil de jour pour 3 places, destiné à des jeunes en situation de placement et déscolarisés mais sans hébergement
     
  • Un accueil pour adolescents en situation complexes d’une capacité de 7 places

Le Village d’Enfants et d’Adolescents de Chinon s’installera sur le site de Parilly, qui dépend de la commune de Chinon et est situé à 10 minutes du centre-ville. Le terrain identifié est actuellement une propriété de la commune de Chinon, et accueille pour quelques mois encore un centre de loisir, avant son déménagement sur un autre site.

En attendant le déménagement du centre de loisir et la livraison (d’ici 2 ans) des constructions définitives du Village d’Enfants et d’Adolescents, les enfants et les équipes seront accueillies dans des bâtiments modulaires sur une partie du terrain laissée libre et mise à disposition par la commune (cf photo ci-dessus). Ces bâtiments modulaires sont des constructions temporaires conçues spécifiquement, qui permettront de respecter notre mode d’accueil de type familial, en maisons, dans un environnement chaleureux et de qualité.