• T+
  • T-
Publié le 17/07/2017

Le bénéfice du soin aux autres

test

L’équipe éducative a remarqué que la présence d’un animal l’apaisait. « Alors que Melody est toujours très agitée, elle est par exemple capable de s’occuper d’un petit chat, précise l’éducateur familial. C’est pourquoi nous avons pensé lui proposer de l’équithérapie. » L’objectif est de diminuer les symptômes psychopathologiques ou physiques du patient à l’aide de la présence du cheval. Cette thérapie concerne adultes et enfants présentant une pathologie mentale ou psychomotrice. 


Découvrez la suite de cet article sur la médiation homme/animal dans le magazine Grandir Ensemble 94, page 10.