• T+
  • T-
Publié le 04/10/2019

Un parrainage pour voir loin

test

À Villabé, la famille Roland s’implique bénévolement, depuis des années, dans la vie de Mahdi, un jeune mineur non accompagné. Si ce parrainage apporte beaucoup au jeune et au couple qui l’accueille régulièrement, il est également source de richesse pour le Village d’Enfants de Villabé et pour les éducateurs familiaux.

C’est une belle histoire… Mahdi a 4 ans lorsqu’il arrive en France avec ses frères, on ne sait comment, on ne sait d’où. Les jeunes mineurs non accompagnés sont très vite scolarisés. Mahdi, le plus jeune, est en maternelle. Madame Roland, alors directrice d’école, attentive aux situations de chacun de ses élèves, repère cet enfant et ses frères. Touchée par leur histoire, elle s’en occupe bénévolement avec d’autres enseignants. Elle continue de les suivre quand ils sont accueillis, en 2012, au Village d’Enfants de Villabé. Mahdi est alors âgé de 7 ans. « Monsieur et Madame Roland, un couple de jeunes retraités aujourd’hui, a demandé à l’époque à l’Aide Sociale à l'Enfance des droits de visite et d’hébergement pour les enfants dès leur arrivée au Village, puis pour Mahdi en particulier, un an après. Mahdi se rend chez eux tous les mercredis, certains week-ends, durant une partie des vacances scolaires. Il a toujours eu sa place au sein de la famille. Il connaît les enfants du couple, les petits- enfants… », raconte Nathalie Agamis, directrice du Village d’Enfants de Villabé. Investis depuis des années dans la vie du jeune garçon, Monsieur et Madame Roland demandent en 2017 le statut de « famille de parrainage ». Ils l’obtiennent rapidement mais non sans mal. « Ce statut leur permet surtout d’être connus et reconnus par les interlocuteurs extérieurs, les partenaires et d’intervenir dans la vie du jeune en lien avec le Village d’Enfants », poursuit Nathalie Agamis.

Un regard complémentaire
La famille Roland n’a jamais perdu le contact avec Mahdi qu’elle a connu tout petit. Au fil du temps, un lien s’est créé. Le jeune homme a aujourd’hui 14 ans. Il est collégien. Et la belle histoire continue pour lui : le couple, aidé par l’équipe de Villabé, vient de solliciter le Département pour obtenir un agrément en tant que Famille d’accueil. « Monsieur et Madame Roland se préoccupent de l’avenir de Mahdi après son placement au Village d’Enfants. Et Mahdi se projette depuis longtemps au-delà du Village dans une vie avec eux », se réjouit Nathalie Agamis. Ce parrainage constitue également une aide précieuse pour l’établissement. « Mahdi est un adolescent calme mais il a eu des moments de doute. Il s’interroge parfois sur son histoire, son passé. Pouvoir travailler et échanger avec la famille de parrainage apporte beaucoup au Village ainsi qu’aux éducateurs. Le jeune garçon s’exprime différemment avec la famille et dans un autre environnement. Nous échangeons donc régulièrement ensemble et travaillons tous pour lui dans un même sens : nous le soutenons », conclut Nathalie Agamis.

NB : Pour des raisons de confidentialité, les nom et prénom de cet article ont été modifiés.