service de suite et bourses

publié le 23-11-2012 à 11:04

partager :

Service de Suite

Selon ses principes d’action, la fondation conçoit son intervention dans la durée et au-delà même du temps de placement quand un jeune le souhaite et selon ses difficultés.

La fondation constate que des adultes ayant été placés dans un de ses établissements, et ce, quelle que soit la durée de leur prise en charge, peuvent se retrouver sans soutien et sans accompagnement, leur famille faisant défaut.

Face à ces situations d’isolement, un service de suite a été mis en place pour soutenir ces personnes, selon une logique d’aide à l’insertion.

Le service de suite a pour vocation de répondre à des demandes de soutien matériel, financier ou socio-éducatif  émanant de toute personne majeure qui, à un moment de son histoire, a été accueillie et prise en charge par la fondation. Il propose des réponses personnalisées pour les soutenir quand elles peuvent se trouver dans une situation d’isolement, affectif notamment, quand les solidarités familiales ou environnementales sont absentes ou défaillantes de façon durable ou temporaire.

En effet, après un temps plus ou moins long de prise en charge, de passages successifs dans plusieurs structures, de vie quotidienne partagée et d’un accompagnement éducatif de proximité dans un contexte chaleureux, convivial, préservé par les éducateurs, un sentiment d’isolement et de solitude peut rendre difficile et compliquée la période d’intégration sociale et professionnelle.

Sans produire une réponse unique, standard, et en veillant à ne pas développer ou entretenir une logique d’assistanat, le service de suite intervient en fonction de la demande. Il s’attache aussi à veiller à ce qu’à l’éventuel « traumatisme » pouvant être lié à la séparation ne vienne s’ajouter celui du sentiment d’isolement affectif.

 

Le service peut donc intervenir auprès de deux catégories de public :

  • Des jeunes majeurs qui sortent d’un établissement de la fondation (entre 18 et 21 ans)
  • Des adultes qui formulent une demande après avoir quitté la fondation depuis plusieurs mois, voire années, quelles que soient les raisons et les conditions de leur départ.

 

L’objectif prioritaire du service de suite est de contribuer à la réalisation du projet de vie des personnes qui le sollicitent, par une intervention adaptée et favorisant l’autonomie, prenant en compte leurs droits et devoirs, veillant au maintien ou à la restauration de leurs liens sociaux et facilitant l’accès à l’ensemble des services de droit commun proposés par la collectivité. 

Outre les problèmes liés à la situation personnelle et familiale, les demandes peuvent concerner entre autres l’accès au logement, la poursuite des études, la recherche d’un emploi ou l’accès à la formation …

Dans la plupart des cas, le demandeur interpelle le service à partir d’un projet personnel plus ou moins élaboré et/ou des difficultés qu’il rencontre. La lecture partagée de la demande doit faire émerger des pistes de réponses possibles et permettre d’évaluer les potentialités et les ressources qui pourront être mobilisées.

Pour tout renseignement, n'hésitez pas à contacter le Service de Suite,
par mail : Service de Suite
par courrier : Service de Suite Action Enfance – 28 rue de Lisbonne – 75008 Paris
par téléphone: 01 53 89 12 34

 

Les bourses Action Enfance 

Pendant plusieurs années, Action Enfance a accompagné financièrement de jeunes orphelins résidant en France métropolitaine, pour les aider à terminer leurs études ou à réaliser leur projet professionnel.

Ces bourses venaient généralement en complément d'une bourse d'État et pouvaient éventuellement être prolongées par un prêt sans intérêt lors de la dernière année d'études.

2013 voyant la mise en place du Service de Suite (voir ci-dessus) pour les jeunes accueillis à la fondation, le Service bourse ne reçoit plus de nouveaux dossiers. Il continuera cependant à assurer le suivi des demandes de renouvellement des boursiers  suivant les mêmes modalités que précédemment.

 

partager :

  • 10
  • 15
  • 30
  • faire un don

Pour des raisons de confidentialité, les prénoms et photos des enfants sur le site internet ont été modifiés.

Séparation

296 200 jeunes de moins de 21 ans bénéficiaient d'au moins une mesure en protection de l'enfance (+ 6 % par rapport à 2004)

le problème

nibh eros posuere purus, ac aliquam tortor erat sed tellus. Aliquam sed purus fringilla rhoncus a nec sapien. libero id purus fringilla rhoncus a nec sapien.

la réponse de FMVE

296 200 jeunes de moins de 21 ans bénéficiaient d'au moins une mesure en protection de l'enfance (+ 6 % par rapport à 2004)

> Promouvoir les droits des enfants placés
Nos partenaires
Groupauto
Léon de Bruxelles
tesa
Coline pour l'enfance
Les Langues du Monde
ANCV
HiTech
 Centre des Monuments Nationaux
La chaîne du coeur
Les Clefs de Peccadille
ComeHelp
ZeGIVE
iHol
Club 41
Micro Don
Soroptimist
Agence du don en nature