nos convictions

En France, chaque année, près de 140 000 enfants sont confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance des départements suite à une décision de placement prononcée en raison de maltraitance, de problèmes sociaux et éducatifs. Action Enfance protège l'enfance en danger en accueillant ces enfants et adolescents depuis plus de 50 ans.

Au sein de ses Villages d'Enfants et Foyers, des frères et sœurs victimes de maltraitance ou de négligences graves retrouvent le bonheur de grandir ensemble dans un environnement de type familial, dans la durée et la stabilité. Ces enfants et ces jeunes nous sont confiés par les services des départements, qui ont au préalable habilité chacun de nos établissements, et les financent à 80%. Les dons et nos partenariats complètent ce soutien public et nous permettent de mettre pleinement en oeuvre le modèle éducatif que nous défendons.



Afin d’assurer sa mission de protection de l’enfance, de garantir son modèle d’accueil de type familial, et de répondre à des problématiques éducatives fortes, Action Enfance s’engage sur trois points. Ils font la spécificité de la fondation, et sont au fondement de la confiance que lui accordent les élus et services des conseils généraux, mais également ses donateurs et ses partenaires.

Garantir la qualité de l’accueil

 

Le mode d’accueil des enfants au sein de maisons dans les Villages de la fondation Action Enfance permet d’accueillir, ensemble, les frères et sœurs de 0 à 18 ans. Ainsi, les fratries ne sont pas séparées lorsqu’elles doivent quitter le foyer familial. La présence de ses frères et sœurs est bien souvent un plus pour mieux se reconstruire. En outre, “un cadre de vie chaleureux et bien entretenu a une forte incidence sur le moral des jeunes que nous accueillons. C’est un élément de stabilité pour eux.” Comme le souligne le directeur de l’un de nos Villages d’Enfants, la qualité de l’hébergement est primordiale pour mener à bien notre mission, auprès des 680 enfants et jeunes que nous accueillons dans nos Villages et dans nos Foyers. Des maisons à taille humaine où les enfants se sentent “comme chez eux” constituent le cadre idéal pour l’épanouissement de ceux qui nous sont confiés, car on grandit mieux dans un cadre de vie agréable et beau.

 

Garantir la qualité de la prise en charge

 

Afin de favoriser la reconstruction et l’épanouissement personnel des enfants que nous accueillons, nous leur garantissons un encadrement humain et éducatif stable et de qualité. Des éducateurs, professionnels référents et figures d'attachement, partagent en petit nombre le quotidien des enfants, dans la durée, tous les jours de l'année. C'est cette stabilité dans l'accompagnement qui fournit les conditions d'un processus de reconstruction et d'apprentissage. Un soutien psychologique et scolaire est également assuré à chaque enfant qui en éprouve le besoin. Enfin, la participation régulière à des activités sportives, culturelles, manuelles, ainsi qu'à des séjours de vacances, permettent de valoriser les expériences personnelles de chaque enfant, de l'aider à acquérir une réelle autonomie, à se construire une estime de soi. Car on grandit mieux lorsqu’on réussit dans un domaine, quel qu’il soit.

 

Garantir l’avenir des jeunes

 

Comment s’insérer dans la société et se confronter avec succès au marché du travail quand on ne bénéficie ni de soutien familial, ni d’un réseau de relations ? La question de l’autonomie est au cœur des préoccupations des responsables des foyers et des services jeunes majeurs de la fondation. Nous sommes amenés à nous substituer aux parents faisant défaut pour entourer et éduquer les jeunes qui pourraient sans cela se trouver totalement isolés en fin de placement. Nous considérons qu'il est de notre responsabilité de les aider à bien démarrer leur vie d’adulte. Vos dons nous permettent, dans ce sens, d’allouer une bourse à un jeune pour poursuivre des études, de financer un permis de conduire ou, par exemple, de nous porter garant pour la location d’un appartement.
 

 

partager :

  • 10
  • 15
  • 30
  • faire un don

Pour des raisons de confidentialité, les prénoms et photos des enfants sur le site internet ont été modifiés.

Séparation

296 200 jeunes de moins de 21 ans bénéficiaient d'au moins une mesure en protection de l'enfance (+ 6 % par rapport à 2004)

le problème

nibh eros posuere purus, ac aliquam tortor erat sed tellus. Aliquam sed purus fringilla rhoncus a nec sapien. libero id purus fringilla rhoncus a nec sapien.

la réponse de FMVE

296 200 jeunes de moins de 21 ans bénéficiaient d'au moins une mesure en protection de l'enfance (+ 6 % par rapport à 2004)

> Promouvoir les droits des enfants placés
Nos partenaires
Groupauto
tesa
Fondation Essilor vision
Léon de Bruxelles
Coline pour l'enfance
Francis Lavigne Développement (FLD)
 Centre des Monuments Nationaux
Les Langues du Monde
ANCV
HiTech
La chaîne du coeur
Les Clefs de Peccadille
iHol
ComeHelp
ZeGIVE
Micro Don
Club 41
Agence du don en nature
Soroptimist